Avez-vous déjà entendu : « Si tu n’es pas guéri, c’est parce que tu as du péché dans ta vie ! » ou encore « C’est le Bon Dieu qui te punit ! » ?

Ces accusations blessent, condamnent et désespèrent les malades. En effet, qui peut se targuer d’être sans péché ? Considérons ce que la Bible déclare à ce sujet :

Jésus a subi le châtiment qui nous donne la paix.

Pourtant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé. Et nous, nous l’avons considéré comme puni, frappé par Dieu et humilié. 5 Mais lui, il était blessé à cause de nos transgressions, brisé à cause de nos fautes: la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui, et c’est par ses blessures que nous sommes guéris. Ésaïe 53:4-5

C’est-à-dire que Dieu ne peut plus nous punir pour nos péchés car Jésus l’a déjà été à notre place.

Même ceux qui ne croient pas en Jésus bénéficient de la patience et de la bonté de Dieu.

Dieu est très bon, très patient, il sait attendre. Est-ce que tu t’en moques ? Cette bonté de Dieu te pousse à changer ta vie, tu ne le sais donc pas ? Romains 2.4

Le Seigneur ne tarde pas à réaliser sa promesse, comme certains le pensent. Mais il use de patience envers vous, car il ne veut pas que qui que ce soit aille à sa perte ; au contraire, il veut que tous aient l’occasion de se détourner du mal. 2 Pierre 3.9

Si le Saint-Esprit convainc de péché pour nous amener à la repentance et au salut, Satan est l’accusateur qui condamne les hommes. Jésus, lui, est notre avocat auprès du Père. Un père lent à la colère, bon, miséricordieux (qui ne punit pas selon ce que nous méritons) et qui fait grâce (qui nous bénit sans que nous le méritions).

6 L’Éternel passa devant lui et s’écria: «L’Éternel, l’Éternel est un Dieu de grâce et de compassion, lent à la colère, riche en bonté et en vérité. Exode 34:6

Bien que la maladie soit entrée dans le monde avec le péché d’Adam et Éve, votre maladie n’est pas la conséquence de vos péchés personnels.

Si donc Satan vous accuse, rejetez ces accusations au nom de Jésus.

10 Puis j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: «Maintenant le salut est arrivé, ainsi que la puissance, le règne de notre Dieu et l’autorité de son Messie. En effet, il a été jeté dehors, l’accusateur de nos frères et sœurs, celui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu. Apocalypse 12.10

Quand bien même vos péchés seraient la source d’un problème physique, comme un abus de drogue, d’alcool, un comportement dangereux, violent ou autre, Jésus veut vous pardonner. Détournez-vous simplement de votre péché et confessez-le à Jésus pour être pardonné.

Mes petits enfants, je vous écris cela afin que vous ne péchiez pas. Mais si quelqu’un a péché, nous avons un défenseur auprès du Père, Jésus-Christ le juste. 2 Il est lui-même la victime expiatoire pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. 1 Jean 2:1-2

La seule personne à qui Jésus a dit : « Ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire », était un homme paralysé depuis 38 ans. Jésus l’a guéri sans même que cet homme le lui demande (Jean 5.8-14). Rien n’arrête la puissance de guérison de Jésus, pas même le péché.

Je vous invite à prier maintenant avec moi : « Merci Jésus d’avoir porté mes péchés et mes souffrances à la croix. Je renonce au mensonge que je souffre à cause de mes péchés. Je te demande pardon pour mes comportements destructeurs et je demande pardon à mon corps de l’avoir maltraité. Jésus, je m’approche de toi pour recevoir la grâce de la guérison.»

ut Praesent ut consectetur elementum justo commodo Sed

Pin It on Pinterest

Share This